L’histoire :

Également nommé Innebandy, Salibandy ou Unihockey, le floorball est un sport collectif où 2 équipes de 5 joueurs et un gardien par camp s’affrontent, l’objectif étant de mettre dans le but adverse une balle creuse en plastique, à l’aide d’une crosse.

Le floorball est considéré comme une évolution du hockey sur glace. En effet, dans la plupart des pays nordiques (Suède, Finlande…), ce jeu se pratiquait l’été, en salle ou à l’extérieur, comme entraînement complémentaire, sans patins. L’intérêt pour le floorball de nombreux pays d’Europe et du monde ne cessa d’augmenter tout au long des années 1980.

original

Avec un nombre de pratiquants en constante augmentation, des techniques, des tactiques, des règles et un équipement spécifiques, le floorball s’est structuré et s’impose aujourd’hui comme une discipline à part entière. Une discipline avec de nombreux points forts : rapide, intense mais avec des contacts corporels limités, spectaculaire, mais aussi très accessible.

 

Le jeu :

  • Un match dure 60 minutes, Il peut y avoir prolongation et tirs au but si la situation l’exige.
  • Cinq joueurs de champ par équipe, en baskets et tenue de sport simple, avec une crosse.
  • Un gardien par équipe, avec de multiples protections corporelles mais pas de crosse.RinkFloorball2
  • Des remplacements très fréquents au cours de la partie, se déroulant généralement par lignes entières de cinq joueurs.

 

Le terrain :

  • Similaire à celui du handball (40 x 20m), mais entouré d’une bande en plastique de 50cm de haut appelée « rink »
  • Deux buts de 1,60m de largeur sur 1,15m de hauteur
  • Des marquages au sol spécifiques, très simples
  • Des espaces de jeu derrière les buts

 

Les règles :

CMSGxUvUYAAwTuh

  • Les  matches officiels sont disputés en trois tiers-temps de 20 minutes et sont dirigées par deux arbitres.
  • Si la balle passe par dessus le rink, le jeu reprend où elle est sortie.
  • Principales fautes et sanctions :
    • Jeu entre les jambes – Coup-franc
    • Retenir l’adversaire – Coup-franc
    • Saut – Coup-franc
    • Jeu au pied (au moins deux contacts successifs) – Coup-franc
    • Coup de crosse – Coup-franc ou 2 minutes de pénalité
    • Charge corporelle – Coup-franc ou 2 minutes de pénalité
    • Crosse soulevée ou bloquée – Coup-franc ou 2 minutes de pénalité
    • Obstruction – Coup-franc ou 2 minutes de pénalité
    • Jeu haut (crosse ou pied) – Coup-franc ou 2 minutes de pénalité
    • Jeu au sol – 2 minutes de pénalité
    • Jeu à la main ou de la tête – 2 minutes de pénalité
  • Si la faute est volontaire et/ou violente, les pénalités peuvent monter à 5min, 10min et même un match (ou plus) de suspension.

 

One world, one ball :

Le slogan de la Fédération Internationale de Floorball (IFF), créée en 1986, est clair. Grâce à sa IFFfacilité de pratique et la simplicité des moyens qu’il nécessite, ce sport rassemble de plus en plus d’adeptes partout dans le monde. Avec plus de 300 000 licenciés et plus de 4000 clubs autour du globe, il est présent partout et ne cesse de grandir à tous les niveaux. Chez les pays où il est le plus développé, il côtoie les sommets (sport national en Suède, 2e après le football en Suisse…), on y trouve même des variantes de championnats en 3 vs 3.

logo-jeux-olympiques

Preuve de l’importance, de la crédibilité et du potentiel de cette discipline au niveau mondial, le floorball a été reconnu sport olympique le 8 juillet 2011.

LogoFFFLsansfondEn France, la fédération fut créée en 2002 et les premiers match officiels opposaient en 2004-2005 les quatre clubs pionniers : Paris, Marseille, Besançon et Nantes ! Aujourd’hui, le sport est en plein développement sur le territoire avec une quarantaine de clubs disputant un championnat en deux divisions. Il existe également un championnat féminin et un championnat junior depuis 2012. Plusieurs ligues régionales commencent également à voir le jour, notamment celle des Pays de la Loire dans laquelle évolue la troisième équipe nantaise.